Art-thérapie

  • Pour qui, pourquoi ?

L’art-thérapie est une psychothérapie qui se pratique à l’aide de médiations artistiques. C’est essentiellement le cheminement de l’acte créatif que nous retenons. C’est en quelque sorte le pari de la « stratégie du détour » : lorsque les problématiques sont difficiles ou trop douloureuses à confronter, il faut pouvoir s’autoriser un détour pour ensuite se donner les outils pour les aborder.

Lorsque parler au thérapeute n’est pas possible, ou bien que le langage n’a plus valeur de communication, lorsque la relation duelle patient/thérapeute est vécue comme trop intrusive, ou lorsque l’on se sent toujours débordé par nos ressentis ou bien encore en complète « panne sèche » de toute possibilité de rebondissement, l’art-thérapie permet à la personne qui s’y engage de trouver en elle des ressources et relancer sa créativité afin de tourner positivement le mal-être.

Avec les personnes prenant de l’âge et qui sentent leurs facultés cognitives n’être plus ce qu’elles étaient, l’art-thérapie permet de stimuler et re-dynamiser les fonctions valides et vitales du sujet.

C’est aussi une forme thérapeutique qui convient particulièrement aux personnes souffrant de troubles envahissants du développement car la rencontre avec « l’autre » étant médiatisée devient ainsi beaucoup moins angoissante.

Cette liste d’applications n’est bien sûr pas exhaustive. Il appartient à chacun de trouver la forme thérapeutique qui lui correspond le mieux, et le thérapeute avec lequel il va pouvoir cheminer, car un parcours thérapeutique est avant tout une rencontre humaine.

  • Comment ?

En apportant une attention toute particulière à l’ensemble des éléments psychologiques, somatiques, sociaux et culturels mis en jeu au sein de l’activité artistique, l’art-thérapeute vise l’amélioration de la qualité de vie par une meilleure connaissance et compréhension de soi, un apaisement interne.

Dans l’atelier, nous parlons et nous faisons de la peinture, du modelage. Parfois nous ne parlons pas, nous faisons… Par sa bonne connaissance de l’activité artistique pratiquée, ainsi que la connaissance des problématiques psychiques de ses patients, l’art-thérapeute adapte l’activité en fonction des besoins et des goûts des personnes qu’il accompagne. A travers un cheminement artistique, une possibilité d’expression de soi se dessine ; la créativité de la personne est stimulée et tournée positivement, des parties « abandonnées », désinvesties, du soma ou du psychisme de la personne sont réinvesties dans le plaisir et la possibilité de communiquer avec autrui. Se sentir à nouveau pleinement vivant permet une ouverture nouvelle et plus sereine sur le monde.

Le premier rendez-vous est une simple prise de contact. Il s’agit de pouvoir cerner la demande de la personne et d’expliciter la nature et la forme (cadre) du travail qui peut être entrepris. Les séances d’art-thérapie débutent une fois que la personne (ou l’enfant avec ses parents) est d’accord avec ce qui a été discuté en rendez-vous.

Lien vers la Fédération Française des Art-thérapeutes: FFAT